A travers l’opération URGENCE ANTILLES, l’Enseignement Catholique de France se mobilise pour venir en aide aux établissements et aux communautés éducatives de l’île de Saint-Barthélemy (il n’y pas d’école catholique à Saint-Martin). Sur cette île, l’école Saint-Joseph et l’école Sainte-Marie scolarisent plus de 450 élèves, soit 50% des effectifs de primaire. Elles ont toutes les deux été touchées de plein fouet par l’ouragan.

L’opération URGENCE ANTILLES va se dérouler en deux temps.