Courrier écrit par Monseigneur CATTENOZ avant son départ

Avignon, le 10 janvier 2021

A mes frères prêtres et diacres du diocèse

Chers frères dans le sacerdoce et dans le diaconat,

Au moment où s’achève ma mission d’archevêque d’Avignon et avant de quitter le diocèse pour me retirer près de Lourdes à Pontacq en vue de commencer mon noviciat du ciel, je tiens à vous dire un immense merci pour tout ce que nous avons vécu ensemble ces dix-huit dernières années.

Je suis comme le ravi de la crèche devant toutes les merveilles accomplies par l’Esprit Saint à travers vous dans vos paroisses, dans vos secteurs d’activité pastorale, que de merveilles dont j’ai été le témoin tout au long de mon ministère, des merveilles qui donnent vie et rayonnement à votre ministère même le plus ordinaire. Comment ne pas se réjouir de voir ainsi Dieu à l’œuvre, sans faire de bruit, aujourd’hui encore.

Quand je regarde en arrière, je me réjouis en ce qui concerne les jeunes pour les pèlerinages à Lourdes des sixièmes, pour les Pélé-VTT dont beaucoup d’entre vous notamment les jeunes prêtres ont été les acteurs. Je rends grâce aussi pour les Staffs qui, grâce à vous, se sont formés pour accompagner les sixièmes et pour commencer à participer au pèlerinage de l’hospitalité à Lourdes. Je ne voudrais pas oublier de mentionner la présence du scoutisme dans le diocèse, les Scouts et Guides de France, les Scouts d’Europe et les Scouts Unitaires, chaque mouvement avec ses spécificités propres ; merci pour ce que vous êtes et ce que vous faites au service de nos jeunes. Je pense aussi au mouvement des servants d’autel accompagné par plusieurs d’entre vous et je tiens à vous en dire merci.

Je rends grâce pour la mise en place de la confirmation avant la première communion pour répondre à la demande unanime du magistère depuis Vatican II. Je me réjouis de voir ainsi la grâce de l’Esprit Saint à l’œuvre dans nos enfants : Quelle joie de voir l’Esprit Saint les conduire et leur donner de grandir dans leur vie en Christ. Je me réjouis également pour le rayonnement du parcours de catéchèse “Viens et suis-moi” qui continue à porter des fruits en abondance pour faire naître les enfants à une vraie vie spirituelle. Je pense aussi aux parcours de collège et de lycée “Chemin de Vie” et “Ose la Vie” qui aident de nombreux jeunes à grandir sur leur chemin de vie avec en perspective la découverte de la présence du Christ dans leur vie.

Je suis toujours émerveillé devant le dur travail accompli par toute l’équipe de l’enseignement catholique pour annoncer le Christ aux jeunes de nos écoles, le Christ unique pédagogue, le Christ modèle unique. Je m’y suis beaucoup impliqué et je ne regrette rien. Je tiens à remercier tous les prêtres qui s’impliquent dans nos écoles. La prochaine canonisation de César de Bus devrait être un moment fort pour tout le diocèse.

Je rends grâce pour toutes les ordinations que nous avons eues ces dernières années, je rends grâce pour tous ceux d’entre vous qui ont accompagné d’une manière ou d’une autre ces jeunes vers le sacerdoce. Aujourd’hui, non seulement la pyramide des âges est redevenue normale, mais alors que nous avons eu besoin pendant bien des années de l’aide de prêtres venus d’autres Églises, aujourd’hui nous pouvons leur permettre de regagner leur Église d’origine pour reprendre leur place dans leur presbyterium d’origine.

Je rends grâce pour tout le travail qui a été fait par vous pour revoir les statuts des conseils pastoraux de paroisse et permettre ainsi un engagement renouvelé de laïcs dans nos paroisses. La journée des Conseils Pastoraux est devenue un rendez-vous important pour notre Église. Plus récemment un nouveau statut des conseils économiques des paroisses a été promulgué et la mise en place d’économes paroissiaux a responsabilisé bien des laïcs, vous permettant de vous reposer sur eux pour tout ce qui touche la gestion de vos paroisses.

Je rends grâce pour toutes les associations privées de fidèles qui sont nées toutes ces dernières années et qui ont donné un nouveau visage au laïcat chrétien. Je pense particulièrement à la Communion “Priscille & Aquilla” qui rayonne aujourd’hui bien au-delà du diocèse. Je n’oublie pas le Mouvement Chrétien des Retraités qui a tant aidé nos anciens et continue à les aider, un immense merci à tous ceux d’entre vous qui se sont engagés au quotidien au service des équipes. Il y a aussi tous les mouvements d’action catholique qui continuent à servir l’Église et les hommes et femmes d’aujourd’hui.

Je rends grâce pour toutes les initiatives que vous avez prises les uns et les autres et qui donnent à notre Église un vrai dynamisme missionnaire tel que nous le demande le Pape François.

Je rends grâce pour la présence de nombreuses communautés nouvelles qui ont pris la place de toutes celles qui ont dû nous quitter en raison de leur vieillissement et de leur manque de recrutement. Certes, nous les avons portées à bout de bras pendant des années, mais aujourd’hui la plupart sont totalement autonomes et portent du fruit dans nos paroisses. Le conseil diocésain de la vie consacrée pourrait en témoigner. Je pense aussi au dynamisme du monastère de Blauvac et de l’ensemble des monastères du diocèse. Je pense aux Xavières qui, bien qu’à l’autre bout du diocèse, participent au rayonnement de la vie consacrée. La présence de la vie consacrée est fondamentale pour la vitalité d’une Église diocésaine et je rends grâce pour le rayonnement de tous et de toutes dans la vie de notre Église d’Avignon.

Je rends grâce pour la diaconie paroissiale qui depuis le début de la pandémie s’est mise en place avec l’aide de tous. Grâce à vous et à beaucoup de laïcs, grâce à la banque alimentaire dès le premier mois, nous avons pu distribuer 12 tonnes de nourriture. En même temps, la situation devient dramatique et vous aurez vraiment à déployer toute la charité du Christ pour vivre une véritable entraide avec nos frères les plus démunis. Je rends grâce aussi pour les tables ouvertes qui deviennent une réalité dans bien des paroisses et je suis le premier à m’en réjouir.

Merci également à tous mes frères diacres qui s’impliquent tant dans la vie de leur paroisse ou encore au service des plus démunis à la prison ou ailleurs. J’ai dans mon cœur de nombreuses images de l’immense travail accompli par les uns et les autres, chacun avec sa mission et son charisme propre sans bruit dans le quotidien de leur vie de serviteur à l’image du Christ Serviteur.

J’oublie certainement de nombreuses merveilles cachées mais dont les anges gardent la mémoire et sauront les faire remonter dans ma mémoire pour que je puisse continuer à rendre grâce pour vous tous dans ma solitude.

La mémoire est une faculté étrange, capable de faire le tri entre toutes les informations qu’elle reçoit pour ne conserver que la mémoire des événements positifs, du moins chez moi et j’en rends grâce à Dieu. Aussi sachez que je garderai dans mon cœur le souvenir de toutes les merveilles dont vous avez été avec l’Esprit Saint les acteurs dans la vie de notre Église et dans sa croissance pour aujourd’hui. Alors, une fois encore merci à vous tous et à chacun de vous.

En ayant décidé de me retirer dans le diocèse de Bayonne, près de Lourdes, mon désir est de me mettre au service de la prière à l’image de “saint” Charles de Foucauld et du bienheureux père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus et dans ce service vous aurez une place de choix, car je reste lié à notre Église d’Avignon.

Par ailleurs, dans ma prière, je suis comme le publicain qui au fond du Temple n’ose pas lever les yeux vers le ciel et se contente de redire : “Seigneur, aie pitié du pécheur que je suis !” Aussi dans le même mouvement où je m’émerveille de tout ce que j’ai vécu de beau avec vous, je demande pardon au Seigneur pour tout ce qui dans mon ministère en Avignon n’a pas été en conformité avec sa volonté et je ne peux compter que sur sa miséricorde, mais de cette miséricorde j’en suis sûr dans la mesure même où j’essaie de marcher humblement avec mon Dieu.

Je vous bénis tous et je vous confie à la Mère de l’Église, Notre-Dame des Doms et de Tout Pouvoir.

Jean-Pierre Cattenoz
+ archevêque d’Avignon

En savoir plus